Même si pour nous, il ne se terminera que lundi soir, ce week-end a été déjà fort animé. A tel point que je suis incapable de tout raconter.

Je veux juste commencer ce message en vous remerciant, notamment pour les commentaires que vous avez fait sur la "perle du pouyou". Elle aurait mérité que j’explicite un peu donc voilà : pour Mathieu son souhait ce serait de "re-vivre" ce qu’il a vécu ce Noël. Entendez par là non pas les cadeaux qui sont passés au second plan pour lui. Lui ce qu’il voulait c’est être à la maison avec Agnès, Laura et moi. Et ça c’est clairement impossible pour le moment. Mais promis dès que ce sera faisable, même si c’est en juillet ça sera Noël !

Samedi après avoir démarré la journée ensemble, ce sont les cousins de Mathieu qui sont venu le rejoindre. Et ils ont passé l’après-midi à jouer dans la neige, à faire de la luge, se lancer de la neige, jouer, glisser... Ca été génial, Mathieu s’est amusé comme un petit fou ;-) Il ne voulait plus décrocher et m’a redemandé plusieurs fois quand ses cousins allaient revenir (et tonton Dom aussi). Après le bon repas préparé par Mimo, le soir son papy Claude et sa tatie Célia l’ont rejoint et ont joué avec lui quelques temps (pendant que je téléphonais... ;-)

Dimanche, le matin nous avons traîné longtemps au lit avec Mathieu (c’est si rare). Après la raclette (comme à Noël) du midi, nous sommes allés rejoindre Sophie et Tonin. Franck nous a rejoint plus tard, en retour d’intervention. Nous avons fait la sortie qu’il ne fallait pas manquer ce dimanche (mieux que les bateaux mouche et la tour Eiffel réunis) !

Les deux petits diablotins s’en sont donnés à cœur joie : jeux de console, dans la chambre, des bêtises en concert, gouter comme des petits ogres le bon gâteau de Sophie, puis moment crucial... Franck propose à Mathieu et Tonin d’aller le rejoindre à "son bureau"... Après avoir non sans mal vaincu les réticences de Mathieu, il a fini par accepter. Il a pu réaliser le rêve de bien des petits garçons (et filles aussi) monter dans les fameux camions rouges (moi-même je n’y avais jamais mis les pieds), s’installer dans la cabine, monter sur la plateforme, voir le véritable casque (pas celui en plastique hein), etc. Mais mieux, il a pu, avec la motivation de Tonin expert en la matière, monter sur la grande échelle (de 32 m) ! Ils ont joué au foot dans la cour de la caserne et surtout au babyfoot avec/contre un pompier de Paris !!! Pendant que je n’en menais pas large (j’ai toujours le vertige, merci Franck) Sophie était aux manettes et a mitraillé :-) Au moment de partir, même si nous avons "raté" un départ pour feu, Mathieu lui n’a pas manqué le déploiement intégral de la grande échelle (qui n’aime pas le froid elle aussi !). Je vais essayer de faire un petit montage dès que possible pour vous montrer tout cela. Tonin je n’ai pas oublié ton fameux "j’ai passé des super vacances avec toi Mathieu"... nous aussi Tonin ! Mathieu s’est écroulé dans la voiture après cette journée... Du coup, j’ai du un peu l’aider à manger pour le dîner tellement il était fatigué. Mille mercis à Sophie, Franck (et les sapeurs pompiers de Paris) et à Tonin !!

Le menu de lundi n’est pas encore bien défini, on verra. Mais avec un samedi et un dimanche comme ça, avec plein d’étoiles dans les yeux ça va être dur de lutter :) On va peut être envisager quelque chose de plus calme....