Voilà, on tombe dans l’un des problèmes de ces grands centres hospitaliers... à savoir qu’il est impossible d’avoir une discussion complète et intime (super le défilé de 12 personnes dans une toute petite chambre de SI le matin à 7h00 qui réveille le petit en pleurs...) avec un médecin qui connaisse le dossier et la situation. Résultat, ce matin on nous a signé le bon de sortie mais... un peu sans rien...

J’ai couru à la pêche aux informations : séances de kiné respi (bronches très très encombrées), médicaments, régime alimentaire...

En courant après j’ai obtenue une copie des bilans sanguins et (comme vous pouvez le voir) j’ai pu constater qu’hormis les globules rouges, tout le reste se dégrade. Qu’en conclure ? plus de bilans programmés, on ferme les yeux ? Des PNN très bas (1216) en baisse constante, des plaquettes très élevées (699 M) en hause constante... bien en deçà ou au delà des "normes"... Conséquences retardées de la chimio et de la chir conjuguées ? ou autre cas ?

On y retourne dans a peine une semaine certes, mais on aurait bien aimé pouvoir faire un point de 10 minutes pour savoir où on en est, et où on va avec tous les éléments et pas un par un au fur et à mesure qu’on pose des questions... de néophytes. Et où on se sent un peu diminués face à un défilé de blouse blanches...

Je reste sur ma faim et un peu inquiet... surtout que le transit n’a toujours pas repris intégralement. Heureusement, petit pouyou se remet à manger comme "avant"...


Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr