L’HOMME PARFAIT

 

Je dessine comme un taureau

Qui prend son nez pour un pinceau.

 

Je récite comme un crapaud

Qui vient d’avaler un noyau.

 

Je calcule comme un poisson

Qui sait que les zéros sont ronds.

 

Je chante comme un vieux renard

Qui aurait mangé du brouillard.

 

J’étudie la cigale

Qu’un peu de musique régale.

 

Et j’écris comme un chimpanzé

Avec les doigts dans l’encrier.

 

Mais je deviendrai, malgré tout,

Un homme parfait, comme vous.

Jean-Louis VANHAM