La matinée a débuté avec un vomissement au réveil puis Mathieu comme si rien ne s’était passé - et comme la plupart des enfants ici - a enchaîné avec son petit-déjeuner. Si la veille avait été marquée par les nausées et la baisse d’appétit, aujourd’hui en est le prolongement avec un pas grand chose d’avalé. Pourtant Mathieu y met de sien et fait de manifestes efforts pour "avoir des gros muscles comme papa" comme il dit. Mais malheureusement ses efforts, comme à midi, ne sont pas récompensés si ce n’est par...

Heureusement cela reste "acceptable" surtout en regard de ce qu’il a pu vivre auparavant. Baisse de la posologie plus anti-hémétiques supplémentaires lui ont donnés une meilleure qualité de vie.

Mimo est venue en fin de matinée, ce qui fait que j’ai pu prendre l’air et visiter un peu le quartier. En fait, pas trop car le temps était au vent, la pluie entrecoupée de passages nuageux. Bref... j’ai quand même eu le temps de passer m’acheter de quoi manger dans les lieux habituels (des parents d’ici). J’ai failli tenter le traiteur italien dont les parents d’Anouk nous avaient parlé en juin... mais finalement trop conservateur je me suis rabattu sur des "valeurs sûres", ou du moins connues.

Après une courte sieste l’après-midi nous avons ensuite joué ensemble à la DS pour changer. En même temps ici pas de télé... un peu de musique avec l’ordi, parfois quelques DVD quand il en a envie... mais on s’amuse fort bien !

En milieu d’après-midi nous avons eu un nouveau voisin, Antoine, 15 ans, qui est nouveau dans le service. Il est arrivé par les urgences avec des douleurs abdominales, calmées par la morphine. Encore un garçon dont les pieds dépassent du lit, tout comme Thibault qui était là avant lui. Et encore un joueur de DS :-)

La nuit a été très agitée, car Antoine a eu besoin régulièrement d’antalgiques, et Mathieu se levait pour aller aux toilettes. Heureusement il semble que Mathieu ait plutôt bien dormi confirmé par l’absence d’accident nocturne cette fois, ce qui est plutôt cool.

A l’heure où j’écris ce billet, ce vendredi matin, les enfants dorment encore et profite du calme du matin, l’infirmière de nuit ayant été particulièrement bruyante (encore une fête ? 8-D ). Personnellement je suis très fatigué car 3 nuits avec l’hyper-hydratation, les alarmes de pompes / perfuseurs (et l’absence de sonnette), le bruit du plasmair (je pense) de la chambre d’à côté qui fait le bruit d’un moteur de camion (et ce n’est pas peu dire).le réveil a 6h00 avec la tournée des NFS... l’éclate quoi ! Mais je reste satisfait. J’ai fait la connaissance de "nouveaux" parents, entendez nouveaux dans le service.

J’espère que l’interne passera tôt pour donner le Ok pour le départ, histoire qu’il soit débranché avant le "rush" de 10h... sinon il faudra paaaaaaaaaaatienter. La suite plus tard :)