Mimi, l’infirmière qui alterne avec Fred est arrivée sans bruit mais avec notamment une aiguille de 4,5 mm, donc moins de la moitié de celle qui est fournie dans le kit. Elle avait aussi des micro aiguilles utilisées pour les injections d’insuline (encore plus petite) mais impossible à adapter au kit.

Bref évidemment on a testé ce matin avec la petite sur Mathieu. Et le résultat fut bon. Mais un seul essai ne suffit pas, à me convaincre puisque la douleur n’était pas perçue systématiquement (heureusement) et demain (lundi) c’est à Paris Banlieue avec Malade-Sévices. Donc là pas d’aiguille de cette taille sauf surprise. On verra, je demanderai à l’infirmière qui vient (après tout qui ne demande rien...). Super Mimi, m’a déjà briefé pour m’en fournir d’autres si c’est concluant...

Pour les premières propositions que vous avez faites, j’ai eu pas mal d’idées. Celà dit je veux éviter les transvasement de seringue à seringue, et donc on est contraint à des aiguilles qui s’enclipsent sur ce kit. Pourquoi donc ? Car elle est préchargée avec le volume et la solution stérile, fournie avec le trocar (avec ou sans D ?) qui lui même est adapté à l’ampoule (surement classique) contenant le facteur de croissance (Lénogastrim). Le tout devant être manipulé en stérile d’autant plus que c’est injecté à Mathieu lorsqu’il est en aplasie !!! Une autre raison est que si je veux pouvoir demander que ce soit fait par Malade-Sévices, il y a intérêt à ce que la manip tienne la route... et le bricolage, si c’est moi qui le propose, je doute qu’il plaise :p

Je suis donc toujours toutes ouïes pour vos idées / propositions / expériences... A vos plumes !