Trois jours à se morfondre à l’hosto, dans des conditions difficiles... malgré l’excellente équipe sa chaleur et son humanité. Dommage qu’il y ait un tel manque de personnel, c’est vraiment honteux ! Heureusement ceux qui sont là se défoncent !!!

Finalement, on les aura attendu ces résultat de chimie sanguine (voir le lien ci contre) notre sésame pour la sortie, puisque la fièvre était tombée dès dimanche midi.