Je ne l’espérai plus/pas mais finalement ("on nous l’avait bien dit"), la troisième cure outre ses conséquences désagréables (nausées) s’est plutôt bien passée. Je ne parle pas de son déroulement, ça c’est de l’ordre du fonctionnement de l’hôpital mais de la façon dont Mathieu commence à arriver à gérer "l’après".

Déjà il supporte mieux les nausées... Oui c’est possible ! Il arrive maintenant à boire et s’alimenter peu de temps après. Et pour ça il a sacrément progressé (quand je vous disais que c’était un petit chevalier !). Dire que la première cure c’était... il y a à peine 15 jours ! Une éternité ! C’est vrai que depuis on profite de chaque instant en famille. On en oublie un peu l’environnement et les proches mais je suis sûr qu’ils comprendront.

Et Mathieu a même été voir un concert à l’opéra (pour les enfants) le lendemain de sa chimio (oui je sais il ne faut pas aller dans les milieux avec du public. En même temps, on a passé tous les deux, la journée dans les salles d’attente du CHU où tous les enfants et adultes voisins étaient potentiellement des malades !)

On joue dans le jardin, dans la maison, dans le bain, avec sa petite soeur et sa maman bien sûr ! Et aussi, on mange "presque" normalement... ensemble des choses qui ressemblent à des repas ! Bon c’est sûr que le soir la panoplie des médicaments à prendre occupe une surface importante de la table... Pas grave !!!