Ce matin a commencé par un épisode "comique" (habituel) : la HAD qui m’appelle pour me dire :
  • Voix que je ne connais pas : bonjour, je suis l’infirmière de censuré et bon heu j’arrive dans 1 heure pour la S/C de Granocyte, vous pouvez poser le patch EMLA.
  • Moi : ... soupir... madame, je suis désolé mais si vous avez la prescription de Trousseau, la S/C est à faire jusqu’à ce que les PNN>500. Or hier les résultats (que vous m’avez donné) dépassent les 500 (dans les 7 000). Donc on arrête le Granocyte.
  • Elle : ...ha... effectivement... bon bin je ne passe pas alors...
  • Moi : Non je ne crois pas, prochain RDV pour la NFS jeudi.Donc à Jeudi...
Bref, si vous ne savez pas lire une ordonnance ni un bilan sanguin, vous pouvez recevoir des injections jusqu’à ce que les PNN vous attaquent les organes... heureusement on a appris à lire ;-)

Dans la série "comique" on enchaîne sur l’ambulance. 14h30 personne à l’horizon. J’appelle la "régulation", je tombe sur le patron : "bonjour, je viens de vous laisser un message sur votre messagerie"... non surement pas non je venais de la consulter :" heu quel numéro vous avez appelé ? ... recherche... le 0X XX XX XX XX... ha bin ce n’est pas mon numéro forcément... pourriez vous mettre vos fiches à jour s’il vous plaît ?"... 25 minutes de retard au départ.

Donc vous l’avez compris ce matin : farniente = un peu "d’école" à la maison pour Mathieu, des jeux aussi, un bon repas préparé par Mimo et zou direction Trousseau pour la visite des 100 000 après l’opération. RDV donc avec le professeur A., le chirurgien qui l’a opéré en mai. Partis en retard... nous arrivons donc... en retard - rappelez vous la morale du lièvre et la tortue - et donc notre RDV qui était le premier passe à la trappe et on poireaute un bon coup. Mais pas trop, papa connaît Trousseau et quelques secrétaires et infirmières maintenant donc... bref. Entretien rapide mais efficace. Comme toujours il maîtrise son dossier, pose les "bonnes questions" ni plus ni moins. En 3 minutes il a fait le tour de la situation : pro jusqu’au bout. Il ausculte Mathieu, vérifie que les points se résorbent progressivement. Tout va bien : Prochain RDV dans... 2 ans !

Retour à la maison. Mathieu n’a pas fait la sieste dans l’ambulance donc fatigué... exit l’option piscine pourtant chaude grâce au Soleil (si si je vous jure). Donc ce sera un bain (faute de mieux).

Voilà rien de trépidant somme tout mais déjà fort bien remplie. Prochain épisode jeudi avec la NFS et surtout son résultat.


PS : Pour le coup j’ai profité du retard de l’ambulance pour aller régler les factures de l’hôpital, car comme la notification d’AEEH tarde à venir (mini 6 à 8 mois d’attente) et qu’ils ont de nouvelles consignes ils doivent nous faire payer le forfait journalier maintenant. Au bout de 15 minutes de palabres, force est de constater que... on doit attendre... la notification d’AEEH... retour à la case départ. Je précise que je n’accable pas le service en question, ils ne font qu’appliquer les consignes qu’on leur donne. Et d’ailleurs ils sont fort sympathique (avec moi en tous cas).