Je me disais qu’il n’y avait pas grand chose à écrire... et en fait je peux donner quelques nouvelles.

La RT ca continue bien sûr. Demain jeudi nouvelle NFS + RT qui suit... On peut ouvrir les paris mais je pense aplasie + peut etre besoin de transfusion... si l’Hg et les plaquettes continuent à descendre à la même vitesse.

Pendant ce temps, les vomissements ont ralenti mais sont toujours présent. On a fini par trouver une des causes, l’un des médicaments que doit prendre Mathieu contre les effets négatifs de la RT (du Smecta pour être précis). Le soucis c’est que sa consommation le fait vomir dans tous les cas :( Conclusion on s’en passera tant pis. Il n’y a pas d’alternative a priori dans la pharmacopée (dixit le médecin).

Ces vomissements ont déclenché une première alerte ce week end sur le risque de déshydratation puis sur la perte de poids mardi. Pour le moment pas de soucis pour ces deux sujets. Pas d’alimentation parenthérale nécessaire. Par contre aujourd’hui du sang (pas sûr) présent dans le vomi... A priori l’interne penche pour une irritation liée... Pas d’inquiétude. On va espèrer que ça s’arrête complètement. Zophren et Primpéran sont toujours au menu. Je suspecte quand même le Bactrim d’ajouter à la fois des nausées et d’aggraver les troubles digestifs.


Côté positif on brave quelques règles et Mathieu voit du monde (et nous aussi par la même occasion). Ca lui fait un bien énorme... même si les "chutes de tensions" totalement imprévisibles rendent parfois les choses complexes. On ne peut rien y faire et nos visiteurs sont cools et compréhensifs (hein vous l’êtes !?!).



Reste l’épineuse question de la visite chez quelqu’un d’autre pour le petit pouyou... il faut qu’on y réfléchisse mais ça paraît vraiment compliqué. Pas au sens technique mais de façon générale. En gros il faudrait que l’hôte de Mathieu assimile les "règles d’hygiène et d’asepsie", les applique et supporte qu’on s’en inquiète parce que je ne vois pas comment on arriverait à ne pas poser de questions... étant donnée la situation et le risque encouru pour mon petit pouyou. Ca me paraît donc vraiment problématique, risqué au sens relationnel et au sens phyiologique pour Mathieu.