Je pense que ce qui fait le plus mal c’est de projeter notre vision d’adulte sur la vie d’un enfant . En clair on pense à tout ce qui pourrait manquer, se passer etc. Or plus je côtoie Mathieu (et ses pairs) plus je m’aperçoit que tout cela (à part les plus grands bien sûr) leur "échappe" (en partie je pense). Mais c’est surtout qu’il s’en moque totalement.

Lui ce qui l’intéresse c’est sa famille, ses jeux, d’apprendre, de téléphoner à ses potes et sa famille, de faire du MSN (comme il dit, cad de la video + envoyer les suites de lettres qu’il s ’amuse à taper et autres smileys), de jouer à la console, de regarder les photos, de prendre des photos, avoir des nouvelles de ses potes, lire des livres, regarder les DVD de Tchoupi et les zouzous...

Comme il nous l’a répéter "je veux rentrer à ma (vraie) maison" (vraie par opposition à celle de ses grands parents, qu’il aime bien mais c’est pas SA maison)... on commence à réfléchir pour mettre ça en place...

Pas simple mais je préfère me concentrer sur du périphérique qu’autre chose.