La sortie a eu lieu jeudi matin. Vers 10h00, tout était prêt : Mathieu habillé, les affaires dans les sacs, les ambulanciers là, les papiers remplis, les ordonnances de sortie aussi... à cet instant vous vous demandez pourquoi je parle de cela. Et bien, sur "ordre" de Malade-Sévices (l’HaD de Mathieu), Mathieu ne pouvait pas partir tant qu’ils n’étaient pas venus pour rencontrer Agnès ! Au bout d’1H45 d’attente et de relances, Agnès a fini par arriver à joindre par tel le secrétariat local :"oh bah Mme X a déjà dit que c’était bon et qu’il pouvait partir...".... Départ vers 12h00 donc pour un trajet d’environ 1h00-1h30, ce qui fait arriver à un bon moment quand "on" n’a pas mangé depuis 2 jours et qu’on vomit occasionnellement... sans compter l’effet fatigue induite par la cure et les nuits entrecoupées....

Arrivée à la "maison", Agnès prévient Malade-Sévices que nous ne serons pas là au moment des injections du week-end (pour cause nous pensions emmener Mathieu chez papy Claude)... elle glisse que (comme j’ai été formé) je pourrai faire les injections de Granocyte d’ici lundi. En effet Mathieu est sorti de cure en aplasie (ou presque).