des matins où rien ne fonctionne comme prévu... Où on se sent parent indigne... bref la totale... version "viedemerde.fr"...

Bref ce matin réveil matinal 7H00 car je voulais être prêt pour la NFS car cette fois je devais emmener Mathieu avec moi car pas de Mimo à l’horizon (cause jour de boulot hein !!!). Comme de juste je n’arrive pas à émerger avant 7h30 heure limite pour la pose du patch EMLA. Là Mathieu m’attend tout éveillé dans son lit "papa tu le mets là le patch" ... pas de chance il montre son implant et j’avais prévu une prise de sang en périph (pas sur l’implant donc) à cause des plaquettes + hématome sur l’implant. Je regarde... plus d’hématome...

Du coup, comme Mathieu insiste pour dire qu’il n’en veut pas au coude... Je pose le patch sur l’implant et nous voilà partie pour le petit-déjeuner. A priori rien de problématique car nous avons au moins 1h pour manger, s’habiller. Évidemment Mathieu ne l’entend pas de cette oreille. Il ne se décide qu’à 8h20... Et je pressentais que François, l’infirmière passerai... à 30 ! Bon bref... au pris de quelques échanges sonores... mais pénibles... nous sommes donc prêts.

Du coup quand l’infirmière est arrivée (à la demie donc), elle n’a pas été enchantée de voir le patch sur l’implant. Même si elle est arrangeante / sympa et qu’elle a essayé de ne rien montrer... j’ai bien senti comme un hic. Néanmoins la voilà partie pour la pose du set, le kit, le gripper, la totale... sauf que voilà cette fois pour une raison indéterminée (enfin presque) pas de retour sur l’implant ! Pose de Gripper faite pour rien. Je décide qu’on passe en périph ! Mais point d’EMLA. Françoise très pro rassure Mathieu s’engage dans des chatouilles mais je sens bien que Mathieu n’est pas très chaud. Et l’infirmière fera bien la prise de sang du premier coup mais Mathieu aura exprimé son "vif mécontentement" par de gros pleurs... Pour "faire passer la pilule", il récupère la sucette du vainqueur et son "ticket" pour un dessin animé à regarder (celui avec un petit robot).

Mais, voilà il faut partir de suite au labo (en voiture). J’attache donc le Mathieu avec sa sucette gout coca à la bouche et zou direction le labo à 7 min d’ici. Évidemment, mercredi, jour de pluie, pas de places juste en face. Je le laisse donc dans la voiture le temps de faire un saut pour poser les tubes... Comme de juste ça prend un temps infini, pas de secrétaire, informatique à la ramasse... bref. Quand je remonte dans la voiture (qu’on me prête), je retrouve le Mathieu en pleurs : il m’avait cherché partout car "ça sonne"... grrrrrrrrrr l’alarme de cette @µ%¨£¨de voiture s’était mise en route ! Et les alarmes (cf l’hôpital) Mathieu ça le stresse énormément ! Il m’en voulait beaucoup le petit pouyou !

Au prix de nombreuses excuses et d’un installation directe devant le film dès notre arrivée, il s’est un peu calmé.

La prochaine fois... il n’y aura pas de prochaine fois... Je ferai tout différemment !

J’ai les b.... et c’est pas ce temps de m.... qui va me remonter le moral !

Maintenant on attend les résultats pour savoir si on va faire une transfu cet après-midi (ou demain si c’est pour l’hémoglobine).

Eveuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh