Pour le titre j’hésitais en suspens et surprises... mais en fait ce ne sont pas vraiment des surprises.

Nous sommes donc allés à Trousseau avec Mathieu pour la visite d’anesthésie et la consultation avec le docteur A. Concernant l’anesthésie rien de spécial à signaler sauf qu’a priori on sait maintenant que Mathieu est attendu mardi début d’après-midi dans le même service de chirurgie que pour sa néphrectomie et que le début de l’opération est planifié pour mercredi matin, heure à déterminer. On connait aussi le nom du chirurgien le docteur L.

Le rendez-vous avec le docteur A. était très attendu comme toujours. Nous avons fait le point sur ses pieds (douleurs) et le boitement. Pour le moment pas d’inquiétude... mais rien de vraiment facile à déterminer. On verra avec un peu d’anti-inflammatoire externe (pommade).

Une fois son examen réalisé Mathieu est sorti jouer à la DS avec les ambulanciers (les toujours très sympathiques Fred et Marika, bonnes vacances Fred !). Pendant ce temps nous avons pu poser toutes les questions qui nous restaient.

Dans le désordre de ce que nous avons appris :

  • Le typage HLA est revenu et Laura est totalement compatible avec Mathieu, ce qui est une très bonne nouvelle car ça veut dire qu’en cas de besoin pour une greffe de moelle osseuse elle peut être donneuse pour Mathieu et nous avons donné notre accord à ce sujet,
  • suite notre accord (verbal) de principe pour la greffe, elle peut faire une demande d’inclusion de Mathieu dans le protocole concerné (essai phase I je pense).
  • concernant le passage à la chirurgie, il est envisagé pour plusieurs raisons : les métastases ont diminué et pas de nouvelles apparitions (ce qui montre que l’explosion métastasique est sous contrôle pour le moment) ce qui rends l’intervention justifiable. Mathieu est physiquement bien, et sera totalement sorti d’aplasie la semaine prochaine selon toute probabilité. Si on attends une prochaine cure, il n’est pas sûr que ces conditions soient réunies. D’autre part, le docteur A. est convaincue que la chimio (ICE) seule ne suffira pas à « guérir » Mathieu. Les autres étapes envisagées sont donc plus que nécessaires si on veut espérer une possible rémission.
  • pour le moment la chirurgie du côté droit ne semble pas poser plus de problème que ça. Du côté gauche il y a une métastase mal placée (juste à côté de la bronche d’une grosse vascularisation), la lobectomie semble nécessaire à envisager. Le côté gauche n’interviendra qu’après la prochaine cure ICE.
  • justement la prochaine cure ICE suivra la chirurgie de quelques jours selon la vitesse de récupération de Mathieu. Il y aura peut être (ou pas) une sortie entre les deux mais très courte,
  • pour le moment le choix entre l’auto-greffe et l’allo-greffe n’est pas encore fait.
  • la « fuite » de potassium est liée à la toxicité du carboplatine et il faudra plusieurs mois pour que le rein retrouve son fonctionnement normal. Donc le Diffu-K sera un compagnon de longue date.

Pour ceux qui ont du mal à suivre, la suite du programme est dans "le résumé de l’histoire".

Suite à ces entretiens et au retour avec toujours nos charmants ambulanciers, nous avons pu retrouver (Mathieu et moi) Laura que nous n’avions pas vu depuis mardi matin avant notre départ pour Eurodisney.