Ce mardi a été une journée exceptionnelle, je crois que c’est le mot qui convient. Je vous invite à poursuivre votre lecture jusqu’à la fin pour en percevoir le sens complet.

Ce matin réveil très tôt, Mathieu pas content, mais pour une fois c’est pour ne pas aller à l’hôpital, évènement ! Finalement, telle la famille escargots nous nous préparons lentement... trèèèès lentement, mais surement. Et c’est vers 9h qui nous nous attachâmes aux sièges de la voiture direction... le grand est parisien.

Oui mais voilà, nos congénères font à cette heure là leur migration quotidienne en direction de leurs activités lucratives. Pour le faire court, au gré de maints changements de direction nous arrivâmes vers 11h à Disneyland Paris. Oui parce qu’il est temps de le nommer.

Disneyland Paris

Nous avons donc expérimenté pour vous l’accès d’un enfant handicapé (et ses parents) dans ce grand parc d’attractions. Première étape obtenir des billets. Pas possible de s’en procurer par Internet (parait-il) au tarif handicapé+accompagnant (Mathieu a une carte d’invalidité avec mention "besoin d’accompagnement"), donc je commence par une loooongue file d’attente à la caisse dédiée (là pas de priorité, tout le monde pareil). Environ 30 minutes plus tard j’atteins enfin le guichetier qui me renseigne et m’informe que Mathieu bénéficie d’un tarif adapté et c’est effectivement le cas (tarif réduit pour l’handicapé + gratuit pour son accompagnant). Super !

Deuxième étape, récupération du fauteuil roulant (loué) contre caution... 15 minutes d’attente supplémentaire. Avec je fonce récupérer Mathieu laissé dans la voiture avec sa maman (et sa DS) sur le parking handicapé situé à 30 mètres de l’accès au parc (très très bien). Dernière étape avant de profiter du parc : le "City Hall" pour récupérer un "passe" spécial qui permet d’informer les employés ("cast members") d’une priorité d’accès (entrée par la sortie pour la plupart des attractions). Pas de questions oiseuses, au contraire, personnel très "sympathique" et arrangeant.

La visite

Pour Mathieu et moi, c’était une première. Je vous le dis tout de suite ce genre d’endroits n’est pas (du tout) ma tasse de thé. Adepte de la rationalisation jusqu’au bout nous avons donc entamé une visite complète dans le sens des aiguilles d’une montre (pour ceux qui connaissent les lieux).

Premier arrêt dans le manoir fantôme... ça fait un peu peur à Mathieu mais nous met en jambes pour la seconde attraction. A chaque fois nous attendons certes, mais très peu (surtout si on compare avec le public "valides") et ça c’est une vrai chance. Direction la "Big thunder mountain" et son train fou. Hésitation, courtes puis nous prenons un "fastpass" (qui donne un RDV horaire pour accéder à l’attraction) en attendant Mathieu en profite pour faire une pause (active) au Pocahontas Indian Village, où l’on trouve une aire de jeux pour les enfants. Ensuite on monte dans le train et là j’avoue que j’ai eu bien plus peur que Mathieu... qui n’en menait pas large quand même. Pas d’immense montagnes russes mais suffisant pour avoir quelques sensations...

Fort de cette première étape nous avons pris la direction de la "zone" suivante avec comme intention de trouver un endroit sympa pour déjeuner. Manque de chance le soleil du matin nous a quitté à ce moment là et il à commencé à faire froid. Juste avant le repas nous avons donc visité les "Pirates of the Caribbean" . Un parcours sensation en "train-bateau" avec quelques descentes et quelques éclaboussures, le tout à l’intérieur des "grottes" bien chauffées et donc très confortables.

Nous avons ensuite déjeuné non loin du "Peter’s Pan Flight". Là encore Mathieu a pu manger son repas protégé à la table d’un des restaurant du parc sans que personne ne nous déloge au contraire.

Après cet interlude nous avons enchainé les attractions :

  • Peters Pan Flight : qui a bien plu à Mathieu (qui apprécie beaucoup ce personnage)
  • Dumbo’s The Flying Elephant : là aussi il s’est "écalté" à faire monter et descendre la nacelle
  • Les voyages de Pinocchio : sans plus car il ne connaissait pas l’histoire
  • Blanche neige et les sept nains : qui bizarrement lui a fait un peu peur...
  • Le carrousel de Lancelot : manège traditionnel dans lequel il n’a pas voulu s’installer sur un cheval de bois !
  • Buzz Lightyear Laser Blast : il s’est vraiment amusé à viser les cibles et bien sûr m’a littéralement écrasé au score
  • Autopia : c’est l’attraction qui lui a le plus plu, a tel point qu’on la refait une seconde fois plus tard dans la journée. Il ne pouvait conduire mais je lui ai fait gérer l’accélérateur et ça l’a beaucoup amusé, surtout que sa maman nous suivait dans la voiture juste derrière.
  • Orbitron : Assez similaire à Dumbo’s...
  • Star Tours : simulateur très mouvementé mais Mathieu a été moins impressionné que sa maman !
  • Chérie J’ai rétréci le public : spectacle d’animation en 3D... je n’ai pas l’impression qu’il ait accroché (mais moi oui ;-)
  • Le château de la belle au bois dormant : accès grâce à l’ascenseur réservé... une petite vue sur le parc mais rien de spécial.

Une petite pause à la parade avec Mathieu sur mes épaules car nosu n’avions pas pu être à l’heure pour avoir accès à la zone réservée aux handicapés (qui aurait été plus simple pour tout voir)... On n’a pas assisté à tout mais Mathieu a vu beaucoup de chars... et écouté la musique.

  • Thunder Mesa Riverboat Landing : un petit tour en bateau type "Mississipi"... pas mal pour observer les canards, se reposer et profiter du coucher de soleil.

Quelques jeux sur l’aire de jeux et vers 19h nous avons rejoint la voiture non sans avoir restitué le fauteuil roulant que nous avions loué. Au passage nous avons vu le Château de la belle au bois dormant tout illuminé dans la nuit.

Le retour à la maison a pris beaucoup moins de temps (1 h 15)...

Pour conclure cette partie : je remercie Disneyland Paris et son personnel. Vraiment une journée formidable et ces facilités d’accès qui nous ont permis de visiter le parc comme jamais on aurait pu le faire. Franchement, impeccable !

NB : Laura n’était pas de la partie et très franchement vu le rythme c’était fort heureux... d’autant plus qu’à 18 mois je doute vraiment qu’elle ait pu apprécier le dixième de ce qu’on a fait... Trop long et trop fatigant pour elle à mon avis... mais plus tard...

Surprise

Dans cette journée surprise il y a eu une surprise dans la catégorie imprévu total. Vers 13h j’ai en effet eu un coup de téléphone du docteur A. qui a fait le point sur le staff de chirurgie. Visiblement elle avait "oublié" que nous avions RDV jeudi pour cela.

Du coup, elle nous a annoncé la suite du programme. Mathieu va enchainer la metasta-tomie droite, cure ICE, metasta-tomie gauche, cure ICE. Début du programme (première intervention chirurgicale sur son poumon droit donc) dès mardi prochain. D’ici là nous allons donc enchainer les RDV : consultation d’anesthésie, nouveau scanner pour affiner les mesures pour le chirurgien, consultation de chirurgie avec un chirurgien thoracique (qui travaille avec le professeur A.)... et entrée en chirurgie.

Je ne sais pas comment interpréter cette apparente précipitation. Difficile de discuter de cela au téléphone au plein milieu des musiques de la parade de Disney (le côté un peu bruyant est peut être un des rares défauts de ce parc mais on trouve des coins relativement calme quand même).

La suite bientôt. Nous avons RDV à Trousseau dès demain mercredi !

PS

Certains remarqueront la rareté des photos. Il y en a bien sûr beaucoup (mais pas tant que ça). J’essaie de préparer un petit montage dans les jours qui viennent !