Suite de nos aventures

La nuit a commencé par un réveil (logique me direz vous) pour faire un ECG suite à la chute du taux de potassium (qui était déjà bas hier) ou hypokaliémie (avec notamment comme conséquence possible des troubles du rythme cardiaque visibles sur un ECG bien avant d’être sensibles physiquement). Donc renouvellement de l’ajout de chlorure de potassium dans la perfusion de G5 comme durant l’après-midi.

Ce matin, avec une bonne heure de retard, les injections et prélèvement ont eu lieu. Un nouveau délais d’attente "inhabituel et exceptionnel" (selon le vocable utilisé) pour la délivrance du bilan (NFS+iono) qui ne sera fourni que 2h30 après le prélèvement... Pour conclure : chute de tous les paramètres sanguins (début de la forte aplasie annoncée), avec un passage des PNN de 3200 hier (à confirmer) à moins de 250 aujourd’hui (malgré les injections de GCS-F). Du coup la transfusion d’Hb est plus que probable jeudi, pour les plaquettes on verra, et la neutropénie sévère commence (avis aux visiteurs).

Puis après le passage du docteur P. et ses nombreuses recommandations, nous avons eu le "bon de sortie" (à la longue j’ai l’impression que l’hôpital partage une partie de son vocabulaire avec celui des établissements pénitenciers... mais peut être est-ce une vue de mon esprit dérangé ?!)... Payak nous attendait déjà et nous avons filé chez lui où nous attendaient Agnès et Mimo avec le repas tout chaud et tout près que Mathieu a dévoré. D’autant plus que Mathieu n’a pas eu de nausées depuis lundi soir ! Pourvu que ça dure.

Hypokaliémie

Pour la petite histoire, l’hypokaliémie (le faible taux de Potassium dans le sang) est causé conjointement par les vomissements et par la chimio à base d’Isophosphamide qui a tendance à diminuer les capacités du rein à "retenir" la bonne quantité de potassium dans le sang (bref à le rendre un peu poreux). Un effet de la déshydratation est aussi de rendre la lecture de la NFS et du Ionogramme plus aléatoire car chacun des composants du sang se retrouve du coup plus concentré du fait de la diminution de la quantité d’eau... L’hypokaliémie a aussi la charmante conséquence de donner des... nausées... d’augmenter la fatigue générale... bref la boucle est bouclée (ou presque).

Histoire de médicaments

Je vous narrais naguère la joie du Ciflox et autres joyeusetés, voilà un nouvel invité le chlorure de potassium. A consommer régulièrement (sans modération donc). Je n’ai pas encore goûté mais à l’instar du Ciflox, le docteur P. lui en a prescrit plusieurs formes histoire de pouvoir changer si problème. Pour le Ciflox c’est un peu plus compliqué car ce quinolone n’existe que soit sous la forme du précipité ignoble soit comme gros comprimés pas très pratiques pour un enfant de 4 ans... Tant pis on essaiera quand même dès demain... Si des experts de la pharmacopée ont une autre solution je suis preneur. A la fin ça en fait des sirops, à tous les parfums synthétiques possibles ( Aérius, Atarax, Amoxiciline, Potassium, et ouf Mathieu est dispensé du Bactrim grâce aux inhalations d’antibio tous les 20 jours). Burp...