Un bon résumé de la situation serait : « un petit peu mieux ». Mathieu a bien dormi, les vomissements y compris la nuit sont toujours au programme. Il reste très fatigué, manque d’appétit et le plus souvent, vomit ce qu’il a le courage de manger (mais pas toujours). Dans ce contexte on peut s’inquiéter de la déshydratation... on fera le point au CHI dès demain matin.

Au menu de la complexité, la prise de médicaments : non seulement les anti-émétiques par voie orale posent problème (car une nausée peut survenir quelques instant après la prise) mais il y a pire : l’antibiothérapie (prophylactique). En effet, Mathieu doit prendre une quantité importante (volume) d’Amoxiciline et de Ciflox (pénicilline et fluoroquinolone). Malheureusement, si l’amox sous forme d’un mélange (précipité) est couvert par un gout fraise/citron très limite, le ciflox lui est proprement ignoble : l’arome artificiel peine à masquer une poudre très épaisse et extrêmement amère (qui m’a mis l’estomac au bord des lèvres alors que je suis en pleine forme). Demain nous verrons donc quelles alternatives sont possible parce que dans l’état nauséeux dans lequel est Mathieu inutile de tenter le Ciflox (pour l’amox j’arrive à lui faire prendre pour le moment).

Demain nous verrons aussi où en est sa NFS...

Ce matin Mathieu et Laura ont joué ensemble puis ont préparé la pizza avec Agnès, avant de raccompagner Laura chez ses grand-parents pour la semaine qui va débuter. Elle est en pleine forme et plutôt inquiète pour son grand frère.