Aujourd’hui, rien à signaler de particulier. C’est Dominique qui est venue faire l’injection de Granocyte ce matin. En dehors de cela, plus aucun vomissement depuis 2 jours. Le Zophren est arrêté, car inutile d’en prendre lorsque pas nécessaire, surtout avec ses effets secondaires ! Idem pour les autres anti-émétiques qui vont avec (Largactil+Dexaméthasone).

Mathieu continue sa découverte de la lecture. Il dévore tout ce qui lui prépare sa maman, idem pour les activités de numération.

De mon côté je prépare mon court passage à la maison la semaine prochaine. Rien de bien transcendant... mais comme je ne sais pas quand j’y remettrai les pieds !

Pour le moment, je suis "paradoxalement" plus préoccupé par la santé de Laura qui est à nouveau très fatiguée, amorphe depuis lundi. Pas de symptôme particulier, mais comme l’évoquait Isabelle (la maman de Laura), on imagine tout et son contraire. Le problème qui vient s’ajouter au fait que Mathieu est au début de l’aplasie profonde de cette cure et qu’il vaudrait mieux qu’on ait une petite idée de ce qu’elle peut avoir (pour éviter la contagion par exemple)...

Un petit mot aussi pour dire que cette semaine j’ai pris le temps de regarder intégralement "Demain j’irai mieux" dont j’ai déjà parlé (voir Demain j’irai mieux). Conclusion : un document intéressant, qui a le mérite de parler du cancer des enfants, d’être passé à 20h30 sur une chaine publique hertzienne (en France et en Belgique). Il y manque beaucoup de choses et je pense principalement la dimension familiale (la façon dont la maladie déstabilise la famille et la fratrie ainsi que l’impact que ça a sur les traitements). Les moments que j’ai trouvé les plus forts étaient les annonces (changement de protocole, confirmation de diagnostic, soins palliatifs, décès imminent)... Ca et le reste m’est comme "familier", mais je pense reste obscur pour tous ceux qui découvrent. Rien ne saurait être plus fracassant que de le vivre.

Ce soir une pensée aux preux chevaliers de cette bataille, je vais essayer d’en nommer quelques uns : Inès, Clémentine, Tonin, Aymeric, Loris, Samuel, Maat, Laura, Noa, Ewen, Océane,... Et à ceux qui sont partis trop tôt : Martin, Ewen, Lucas, Noa, Manon, Bérénice,...