Aujourd’hui Mathieu a eu sa première injection de facteur de croissance leucocytaire. En l’espèce, ce nouvel ami au doux non de Granocyte 14, de la famille lénograstime s’administre par injection intradermique (j’ai bon là ?) qu’on lui fait dans la cuisse. Les effets secondaires semblent les mêmes que ceux des cures de chimio... De toutes façons on avait tenté d’arrêter le Zophren ce matin, ce qui fut un échec... Donc toujours Zophren. Seule question en suspens, c’est que le Granocyte provoquerai une trombopénie, reste à savoir à quel point.

De fait, en relisant les indications du carboplatine et de l’étoposide, les deux ont une toxicité leucocytaire, engendrent des trombopénies. C’est aussi le cas de la doxorubicine et de l’endoxan mais a priori de façon moins forte. Les facteurs de croissance peuvent être prescrits systématiquement pour le Carbo+VP16 (c’est dans la doc de l’AFM si j’ai bien compris).

Mathieu a bien réagi à cette injection, merci Fred ;-) (l’IDE qui est venue ce matin) et a fait preuve de courage encore une fois.

Ca ne l’a pas empêché de donner un cours de DS à son papy Payak juste après.