Sur les conseils d’une autre maman du service, j’ai envoyé ce samedi soir un email à directeur de l’agence régionale de l’hospitalisation pour lui signaler la situation et lui donner une copie du courrier que nous avons adressé au médiateur du CHU.

Chose qui m’a (positivement) surpris, il m’a appelé au téléphone peu de temps après (un samedi soir vers 22h15) pour en parler avec moi. Il m’a dit avoir été très touché par la situation de Mathieu etc. etc. L’essentiel est qu’il a mis le CHU et ce service sous surveillance, demandé au CA de procéder au recrutement de médecins, confirmé le dysfonctionnement de la hiérarchie (à quel niveau, cela reste à confirmer). Il m’a dit veiller personnellement au bon transfert de Mathieu sur Paris et faire en sorte qu’il puisse revenir au plus tôt dans de bonnes conditions au CHRU. Il a bien confirmé avoir pris connaissance des graves dysfonctionnements du service et avoir demandé au CHU de veiller à ce qu’aucun (nouvel) incident de nature à mettre la santé ou la vie des enfants en danger ne se produise dans les semaines qui viennent, ce en attendant la mise en place des plans d’actions décidés... Il dit avoir débloqué des budgets d’urgence pour aider à pallier à la situation. Il souhaite que je reste en contact avec lui pour la suite. Et je n’y manquerai pas, ne serait-ce que pour faire le point sur les audits qu’il ne manquera pas de faire faire et sur l’efficacité des mesures prises. De mon côté, je ne me suis pas étalé sur le vécu de Mathieu (qu’il a eu en détail) mais j’ai insisté pour qu’il veille à ce que soit des médecins séniors en hémato ou oncologie qui soient recrutés quand bien même cela pouvait être difficile. Je ne sais pas s’il m’a "entendu" sur ce point mais au moins ça aura été dit.

Bref les semaines de galère que nous avons vécues ne sont donc pas une vue de l’esprit ni le simple fait de nous-même. S’il en fallait une confirmation, elle est là maintenant et de la part d’une autorité de la structure hospitalière (puisqu’il la "dirige" du point de vue budgétaire au moins) qui plus est d’un médecin hématologue lui-même (il a beaucoup insisté sur ce point).

En tous cas, je l’ai trouvé accessible et très humain. Je jugerai de sa sincérité sur la longueur et sur l’efficacité.