On les enchaine :

  • jeudi scanner (pour le chirurgien) . Ca se passe bien à part qu’ils avaient "omis" de nous dire qu’ils injectaient un produit de contraste (en IV) donc pas de patch EMLA, pose d’un cathlon sans anesthésie locale... donc pleurs crise etc malgré le MEOPA. Difficile après de rester immobile dans un tunnel (enfin c’est plutot un trou dans une paroi) qui tourne et fait beaucoup de bruit. Meme avec ses doudous et papa en blouse rose (plombée) à côté... et maman pas loin. Malgré tout (et un passage supplémentaire)... ça s’est passé.

 

  • Vendredi, petit entretien préalable avec "le" (un des) psy de Trousseau. RAS
  • puis visite chez l’anésthésiste. Cette fois l’EMLA était prescrit et on a pris la précaution de passer dans le service 1h avant pour leur faire choisir où poser les patches... oui parce les 2 plis du coude sont dans un état... après X intraveineuses pour chimio, prises de sang, injection d’antiobio et autres... je ne vous raconte pas. On dirait un toxico :(

 

Tiens pour l’anecdote on était nombreux à attendre (tous des parents accompagnant leur enfant en visite chez l’anésthésiste donc avant une opération, bref rien de drôle pour personne) quand tout à coup une dame très excitée qui vient d’arriver fait un esclandre... je vous passe les détails son unique objectif : invoquer toutes les raisons inimaginables pour passer devant tout le monde... bref ça a marché et elle nous est tous passé devant. A cet instant, j’ai repensé aux petits Cyrus, Corentin, Julien et à leurs familles si humble (en tout cas avec nous) et j’ai eu mal partout de voir ça. Dire qu’elle en est ressortie visiblement satisfaite et dédaigneuse... Si tu te reconnais un jour madame l’égoiste, sache que rien de ce que tu as fait n’avait pour autre but que de satisfaire ton égo et surtout n’a rien apporté comme aide pour ta gamine ni pour tous les autres enfants présents qui tous étaient des malades et impatients de rentrez chez eux eux aussi. Tu es digne de ton ami le contrôleur même si tu ne lui arrive pas à la cheville. Bref ton attitude est à vomir.

 

Mais l’essantiel c’est que vendredi soir on a tous filé chez papy et mamie en banlieue de Paris rejoindre la petite soeur Laura !!!