Je ne vais pas faire l’inventaire de tout ce qui me, nous, passe par la tete mais ma chère et tendre m’a fait remarquer que certains proches ou amis, voisins, etc pourraient nous reprocher ceci ou cela...

Alors voilà parmi les conséquences sur nous, moi en tout cas je constate :

- un sommeil pourri, il n’y a pas d’autres mots (maux ?) avec les conséquences que tout adulte connait de la privation de sommeil

- des problèmes de concentration, de mémoire (ca va aussi avec le manque de sommeil)

- des "obsessions" ou "idées fixes" (ou pas drôles voire pire morbides) qui me font quitter le fil (de la conversation, de la situation)... bref des trucs qui ne facilitent vraiment pas les relations humaines, des choses importantes (comme conduire par ex)

- des variations importantes de l’humeur (en quelques secondes parfois),

- des moments d’apathie totale (envie de rien, m’en fou de tout) un retour en adolescence ?
Et encore la pudeur (?) si j’en ai encore me fait taire d’autres conséquences (négatives) plus évidentes... si j’ai le courage j’en parlerai peut etre...

Parmi les choses positives, je note :

- un peu moins de concentration sur mon petit ego

- plus de préoccupations pour mes petits problemes de santé

- une vision différentes des choses et de la vie. Je ne sais pas encore en quoi d’ailleurs, mais je sens bien que c’est plus pareil...

- une très très faible consommation de pilules roses (ou dieu sait comment vous les appelez) grace aux sourires de nos enfants et à vous tous

Alors chers tous, je (nous) vous le dit : vous tous qui nous aidez de pres ou de loin vous nous etes précieux, utiles, importants, fondamentaux, nécessaires... sans oublier tous les petits copains et copines de Mathieu qui l’ont appelé, sont parfois passés, on envoyé un courrier, un dessin, ou autres... tout ça c’est :-))))))))))) tip top